Bienvenue à tous et à toutes, je suis très heureuse de vous retrouver pour ce nouvel article dont la thématique est l’anxiété qui touche beaucoup de personnes.

En effet, dans mes accompagnements en thérapie ou en coaching, pour rappel, je suis thérapeute et coach et j’accompagne les hommes et les femmes à se libérer de leurs douleurs psycho-émotionnelles, énergétiques ou spirituelles, nombreuses sont les personnes qui viennent vers moi car elles sont prises dans les mailles du filet de l’anxiété.

C’est souvent vécu, pour elles, comme douloureux voire souffrant car l’anxiété les épuise et peut entraver fortement leur vie quotidienne

L’oeuvre que nous réalisons alors ensemble est un accompagnement psychologique afin qu’elles puissent se libérer ce cette problématique.

Mais revenons au point de départ, concrètement c’est quoi l’anxiété ? C’est j’anticipe quelque chose comme un danger dans un futur plus ou moins immédiat, plus ou moins proche donc il s’agit d’une réponse émotionnelle qui permet à notre système de s’adapter à son environnement.

Ce qui va nous intéresser, c’est de voir si cette anxiété est « normale » ou dite « dysfonctionnelle ».

En effet, quand j’ai de l’anxiété et que j’arrive à mettre cela de côté, comme j’y penserai demain, c’est normal. 

Cela peut être également une anxiété limitée à certains sujets qui sont spécifiques et sur une courte période qui correspond à une problématique du moment, là aussi c’est quelque chose de normal. 

En revanche, quand l’anxiété impacte votre comportement notamment en société, lorsqu’elle est permanente et surtout que vos préoccupations sont quasi quotidiennes sur une période d’au minimum six mois, là il y a la nécessité de se libérer de l’anxiété.

Lorsque l’anxiété s’installe, il va y avoir deux manifestations  possibles :

de l’anxiété généralisée : c’est tout le temps, un peu diffus, c’est épuisant pour la personne, elle n’arrive pas à se concentrer, elle va avoir des problèmes cognitifs, des problèmes d’insomnie ainsi que des problèmes comportementaux. La personne est agitée, irritable. Elle peut également ressentir des tensions musculaires qui créent des douleurs corporelles,  

– et il y a une manifestation aiguë qui correspond à l’attaque de panique.

Pour vous soutenir dans ces périodes anxieuses, vous pouvez bien sûr :

  • faire des massages, 
  • aller marcher en nature,
  • pratiquer le yoga qui permet de revenir dans le moment présent, dans l’ici et maintenant, dans le corps. Par ailleurs, le yoga rééquilibre l’ensemble des sphères non seulement du corps mais également la sphère psycho-émotionnelle donc c’est une ressource très intéressante,
  • vous pouvez faire des exercices de respiration,
  • pratiquer la méditation,
  • consulter en sophrologie, etc.

    Néanmoins, si vous souhaitez régler le problème, il y a une notion psychologique, émotionnelle, énergétique qu’il est nécessaire de rééquilibrer.

En effet, l’anxiété va être difficile à dissoudre pour la personne car elle ne repose sur rien

Par exemple, si je suis anxieuse parce que je dois payer une facture à la fin du mois là on est dans du factuel, du concret, j’ai de l’insécurité à cause de cela donc je peux mettre de côté ou pas. 

En revanche, si j’ai de l’anxiété qui vient par avance et que je ne sais pas pourquoi, du coup, c’est difficile à appréhender. 

Au niveau psychologique pourquoi une personne souffre d’anxiété ?

C’est qu’elle va se retrouver en conflit intérieur entre un comportement qui est instinctif et un comportement d’inhibition de l’égo. 

Je vous donne un exemple : mon comportement instinctif c’est je veux fuir cette situation cependant mon égo va dire non tu restes par fierté, par loyauté, parce que ça ne se fait pas, bref peu importe la raison. 

Donc les deux aspects vont faire vivre à la personne un combat qui va l’empêcher d’avoir une réponse appropriée à la situation, ce qui va alors créer de l’anxiété.

Ce que nous faisons en séance, nous allons chercher ensemble la racine de l’anxiété qui peut également être la résultante d’une mauvaise perception du danger qui nécessite d’être réajustée.

Par ailleurs, tout affaiblissement du corps significatif peut produire de l’anxiété qui au final est un avertissement, un warning que vous avez moins de ressources en vous.

Enfin, quand le pourquoi à l’anxiété n’a pas de trouvé de réponse, il faut savoir qu’elle peut venir également d’une maladie physique comme par exemple une hypothyroïdie qui favorise un état anxieux.

Alors j’espère sincèrement que ces mots trouveront un écho auprès de toutes les personnes qui souffrent de l’anxiété envers lesquelles j’exprime toute ma compassion.

MM

Photo : Inconnue 

Partagez sur les réseaux sociaux !

recevoir
votre offfande
de bienvenue

« Recueil de l’âme » – Mes remerciements pour vous.