Bonjour à tous et à toutes, je suis très heureuse de vous retrouver pour ce nouvel article dont la thématique est l’accueil.

En effet, dans mes accompagnements en thérapie ou en coaching, pour rappel, je suis thérapeute et coach et j’accompagne les hommes et les femmes à se libérer de leurs douleurs psycho-émotionnelles, énergétiques ou spirituelles, nombreuses sont les personnes qui témoignent de leurs difficultés à accueillir l’autre.

C’est souvent vécu, pour elles, comme douloureux voire souffrant car elles ont le sentiment d’être fermées, d’être coupées même.  

L’oeuvre que nous réalisons alors ensemble est d’aller à la rencontre de leur part féminine peu importe si vous êtes un homme afin d’ouvrir le coeur

Et aujourd’hui, j’aimerai vous apporter un éclairage sur l’accueil.

C’est quoi l’accueil ? Il s’agit de nous ouvrir dans notre capacité réceptive qui est de l’ordre du féminin, peu importe notre genre. C’est en lien avec notre réceptivité puisqu’il s’agit finalement de nous laisser pénétrer, contaminer, changer par l’autre, devenir un contenant, un réceptacle, une matrice, une coupe.

Comment devenir cette terre d’accueil afin d’accueillir l’autre ? Cet autre qui pourrait ébranler notre demeure intérieure et nos entre soi confortables où nous serions tous d’accord, avec les mêmes valeurs, les mêmes croyances, les mêmes regards sur le monde. C’est accepter d’être altéré par l’autre, altérer signifiant : abîmer, déranger, perturber par l’autre.

C’est partager et mettre en disponibilité auprès de tous nos visions, nos croyances et nos réponses qui sont différentes alors que nos questionnements restent les mêmes.

C’est comme si à l’intérieur de nous, il y avait quelque chose qui avait besoin de céder, de s’ouvrir et on peut aussi entendre le verbe cette fois-ci s’aider et en cela devenir le berceau d’un monde réellement humain et solidaire c’est-à-dire indifférencié dans notre fraternité dans le sens où je ne fais pas de choix, je ne fais de sélection, je n’opère pas à un tri sélectif de ce qui rentre dans mon champ, je ne fais pas de résistance.

Alors pour conclure, je vous invite à méditer sur cette phrase comme la promesse d’une rencontre amoureuse : l’amour n’a pas de préférence.

MM

Photo : Inconnue 

Partagez sur les réseaux sociaux !

recevoir
votre cadeau
de bienvenue

« Rentrez Zen ! » – Sept voyages méditatifs.