« Incandescence de ta chaleur,
Dans le murmure de tes pleurs,
Je reconnais la lueur,
De tous tes déshonneurs,

Fragile et immobile,
Tu te dénudes dans ton subtil,
Tapi aux confins du difficile,
Se relever, toujours si agile,

Tu capitules devant l’inconnu,
Refusant l’appel du déjà vu,
Tu t’abandonnes à l’absolu,
Ignorant le méconnu,

Tu t’en remets aux perceptions,
Aux myriades de l’intuition,
Loin de toutes les agitations,
Sur le temple de l’imagination,

Oh soleil, toi mon fidèle,
De ta beauté en décibels,
Je me désaltère du ciel,
Et me nourris de ton miel,

Tel un bonbon sucré,
Ton sirop au goût acidulé,
Tu me laisses t’aduler,
Et même m’agenouiller,

Réchauffe moi encore le coeur,
Anoblis-moi de toutes mes peurs,
Absous mes peines et mes aigreurs,
Fruit de mes quêtes de bonheur,

Oh rayon puissant et ravageant,
Transperce ma peau de trous béants,
Et laisse la lumière du néant,
Me féconder du nouvel enfant. »

MM

Photo : Inconnue

Partagez sur les réseaux sociaux !

recevoir
votre cadeau
de bienvenue

« Rentrez Zen ! » – Sept voyages méditatifs.