Bonjour à tous et à toutes, je suis très heureuse de vous retrouver pour ce nouvel article dont la thématique est l’universalisation.

En effet, dans mes accompagnements en thérapie ou en coaching, pour rappel, je suis thérapeute et coach et j’accompagne les hommes et les femmes à se libérer de leurs douleurs psycho-émotionnelles, énergétiques ou spirituelles, nombreuses sont les personnes qui perdent le contact avec leur singularité.

C’est souvent vécu, pour elles, comme douloureux car elles ont le sentiment que leurs différences n’ont pas la possibilité de se vivre au grand jour alors elles les ont minimisées, tues voire cachées et finalement se sont perdues en cours de route.

L’oeuvre que nous faisons alors ensemble est d’éclairer et raviver leurs dons et talents sacrés, découvrir et rencontrer leur singularité afin qu’elles puissent l’exprimer, la mettre en circulation et l’apporter au service du monde, ne pas l’enfermer. 

Alors aujourd’hui, j’aimerai vous apporter un éclairage sur ma vision qu’est universaliser l’individuel dont l’intention est de s’ouvrir à reconnaître l’individualité de chacun.

L’ambition est grande pour l’époque qu’un être humain reconnaisse l’individualité de chacun et c’est contraire à là où en est la société où tout ce qui est différent est menacé et détruit.

La reconnaissance de l’individu est bloquée par une société encore en conflit et oui c’est aller à contrecourant cependant c’est aller, il me semble, particulièrement dans le sens de l’univers et contribuer au changement d’octave de la terre.

En ce temps où l’humanité est sur son chemin de transmutation comment accueillir nos différences et notre unicité et en miroir, reconnaître et embrasser, les différences et l’unicité de tous ? car c’est bien de cela dont il s’agit.

En effet, il me semble que l’ère du développement personnel a correspondu à une période où nous avons eu besoin de passer par cela, afin de revenir à notre intériorité, apprendre à repasser en nous, revenir au corps antenne où nos ressentis sont des indicateurs et des portes d’accès à notre être intérieur.

Cependant, aujourd’hui, et les circonstances de ces dernières années viennent nous le rappeler et l’amplifier fortement, nous sommes tous interconnectés, reliés, interdépendants. Nos vies sont tissées les unes aux autres. En cela il n’y a rien de personnel mais bien un universel. 

Chaque être vivant est la cristallisation particulière de l’universel de l’être, en cela nous pourrions le nommer ainsi, nous sommes tous un universel particularisé.

Sur ce chemin d’ouverture, il s’agit alors d’accueillir nos différences et notre unicité ; reconnaître et embrasser, en miroir, les différences et l’unicité de tous et de nous ouvrir à ces trois champs :

En 1 : la liberté d’être selon les impulsions de l’âme,

En 2 : la reconnaissance de l’égalité de tous les êtres au sein de leurs différences,

En  3 : reconnaître chaque différence comme l’émanation de l’être,

afin finalement que chaque forme, chaque être, chaque élément, visible ou invisible soit pour nous, comme un hôte dans notre maison intérieure. 

Pour conclure, je vous partage cette citation de Christiane Singer « Et si l’essentiel d’une vie consistait à accueillir l’ébranlement, la secousse, le dérangement causé par l’autre ? » 

Je nous souhaite à tous et à toutes de pouvoir mettre nos existences en croissance en métabolisant l’altérité.

MM

Photo : Inconnue 

Partagez sur les réseaux sociaux !

recevoir
votre cadeau
de bienvenue

« Rentrez Zen ! » – Sept voyages méditatifs.