Être un penseur indépendant, remettre en cause, en interrogeant, ne jamais donner de crédit universel à quiconque que ce soit une personne physique, morale ou une institution. 

Être conscient de vous-même, de votre état physique, mental, émotionnel, énergétique, spirituel, soyez honnête avec vous.

Expérimenter sur vous et voyez ce qui sert votre être.

Exercer vos compétences de pensée critique, de discernement versus je bois, j’avale et je récite la même chose sans le passer au tamis de mon être.

Rassembler les connaissances, voyez ce qui fonctionne pour vous pour être conscient de vos choix.

La liberté appartient à ceux et celles qui ont le courage d’être leur propre guide.

Regardez qu’est-ce qui fait que vous donnez du crédit à quelqu’un, à quelque chose en regardant le fond versus la forme.

Ne pas être capté(e) par la forme mais voir au-dedans du fond.

N’esquivez pas la vérité qui est à l’intérieur de vous et incarnez ce que vous proclamez en osant votre singularité détaché(e) du regard de l’autre et des injonctions de la société.

Et oui parfois, il vous faudra marcher seul(e) sur ce chemin tel un apôtre cependant vous serez dans cette solitude qui est la présence à vous-même versus l’absence à soi-même.

MM

Photo : Inconnue 

Partagez sur les réseaux sociaux !

recevoir
votre cadeau
de bienvenue

« Rentrez Zen ! » – Sept voyages méditatifs.