Paris, je t’aime mais je te quitte !

Cher vous, 

Dans mon coeur, il y a vous et Paris.

Paris, je connais beaucoup de toi.

Tes contours, tes ruelles, tes avenues, tes quais, tes devantures, tes trottoirs, tes pavés, tes parcs, tes jardins, je les ai respirés.

Je sais tes grandiloquences, tes extravagances comme tes lieux d’errance.

Je t’ai arpenté à pieds, en voiture, en vélo, en scooter, en moto, en roller, en métro, en bus, en trottinette, en taxi.

Des heures passées, où je me suis enivrée de ton architecture, tes ponts, ta Seine, tes monuments, la diversité de tous tes quartiers et de tes habitants.

Tu m’as beaucoup donné et je t’ai tant aimé.

Le 28 Octobre 2020 au matin, je t’ai quitté, après 48 ans de vie commune, pour aller vers un nul part et un partout simultanés.

Oui, parfois il faut partirs’extraires’arracher malgré l’amour.

Et je repense avec tendresse à tout ce et ceux dont j’ai dû me détacher pour oser quitter la maison de l’origine et marcher vers un ailleurs inconnu et impossible et à cette chanson : « Paris, parie que je te quitte ».  

MM

Photo : Inconnue

Partagez sur les réseaux sociaux !

recevoir
votre cadeau
de bienvenue

« Rentrez Zen ! » – Sept voyages méditatifs.