Dimanche 14 Février 2021, est née au monde, une nouvelle fois Magali Mathé.

À 11h11, j’ai appuyé sur le bouton et le site s’est retrouvé en ligne comme cela en un clic.

Des semaines et des heures de maturation, de doutes, de questionnements sans réponse, d’hésitations et en une seconde se dévoile, se révèle tout ce qui a été mobilisé, malaxé, alchimisé.

C’est à la fois émouvant, puissant et étonnant.

Est-ce-que je suis fière ? Ce n’est pas vraiment le sujet. Intérieurement, je me relie davantage au parcours et au chemin sur lequel j’ai un regard de grande tendresse.

Il y a tant de choses de ma vie qui m’habitent et dont je suis faite : mes racines, les rencontres, les amitiés, les amours partagés, les paysages, les rêves, les parfums, les goûts, les textures, les contours, les folies, les envies.

Toutes ces pièces rapiécées cousues de fil d’or et de lumière, pouvoir en extraire ce qui est le plus proche de moi, le plus intime comme pour signifier le témoignage terrestre et le raccommodage céleste des déchirures, des brûlures et des sutures.

Une multitude de petits points dont je suis composée dans ma chair, les cicatrices visibles du corps et dans mon coeur, les coupures invisibles à l’oeil, si palpables pourtant.

Et puis les larmes de joie, de bonheur et de gratitude,

MM

Photo : MM

Partagez sur les réseaux sociaux !

recevoir
votre cadeau
de bienvenue

« Rentrez Zen ! » – Sept voyages méditatifs.