Assister les naissances et les révélations à soi-même, à travers l’éveil des trésors humains.

Déceler l’étincelle dans le plus petit, le plus fragile, le plus faible, dans l’ambivalence de la douleur humaine et la beauté de la vie, offrir une espérance et réveiller les étoiles dans le néant des cœurs et les fragments d’âme égarés, découvrir la perle après le dévoilement du fond terrible quand on est dans l’oubli de tous les autres.

Ouvrir des portes et des fenêtres intérieures, respecter le plus possible, le grain et le tissu frêle de la vie.

Transmettre le toucher du diamant brut de la vie, ré-enflammer les cœurs et les regards, soulever les âmes, diffuser la lumière dans le noir de ce monde éclairer par tout ce qu’on perd, par tout ce qu’on lâche.

Embrasser la vie sans jamais, si possible, chercher à la capturer ni à la saisir.

Offrir une présence, sonder les cœurs, dont j’entends et écoute les battements.

Soutenir le chemin de labour de son jardin intérieur, les traversées des tremblements du ciel et de la terre, faire face, laisser jaillir la présence et couler la parole, aider à éveiller et élever la conscience, à déployer l’être, à aimer et épouser le sens des veines de la vie et convertir le noir en bleu.

Craquer une allumette dans la pièce noire de mon prochain, à qui je parle du cœur, de l’attention, du regard, du sourire, du silence, de la puissance de la tendresse, du frôlement du manteau lumineux et doré de Dieu.

Sortir des lieux d’hypnose où plus on voit de choses et moins on voit et trouver beaucoup, là où il y a peu, apprendre à danser encore et encore.

Recueillir le pollen, toutes les étoiles, tous les nuages et toutes les ombres du monde et jouer avec le tissu de la vie, avec ses plis et ses replis et nous reconnaître tous, de la même étoffe.

MM

Photo : Inconnue

Partagez sur les réseaux sociaux !

recevoir
votre cadeau
de bienvenue

« Rentrez Zen ! » – Sept voyages méditatifs.